LES SEINS

:: 1- AUGMENTATION MAMMAIRE

::
On fait appel aux prothèses mammaires ou au lipofilling. Les autres procédés sont à proscrire.

::
LE LIPOFILLING est une injection de graisse prélevée sur la même patiente à distance du point de réinjection pour    augmenter le volume des seins.

::
Les prothèses mammaires :
::
Il existe différentes variétés de prothèses mammaires en fonction de leur forme et de leur contenu.

::
L'opération dure 1 à 2 heures et se fait le plus souvent sous anesthésie locale, rarement générale. L'hospitalisation est    de 12H à 24H.

::
Il y a 2 possibilités pour insérer les prothèses mammaires :

::
La position rétro-glandulaire (en arrière de la glande mammaire) .

::
La position rétro-musculaire (en derrière des muscles pectoraux).

::
Le chirurgien fait, de chaque côté, une petite incision de 3 à 5 cm. C'est par ces incisions que sont mises en places    les deux prothèses mammaires.

::
Il y a 3 voies d'abord possibles pour mettre en place les implants :

::
La voie péri aréolaire : sur le pourtour de l'aréole qui entoure le mamelon

::
La voie sous mammaire : dans le sillon sous le sein

::
La voie axillaire : dans le creux de l'aisselle

::
Les suites postopératoires :

::
Un soutien-gorge de maintien est à porter jour et nuit pendant quelques jours. Une fois les points de suture retirés, il    est recommandé de masser doucement la cicatrice et la poitrine avec une crème. Pendant la première semaine il ne    faut pas porter de lourdes charges ni pratiquer d'activités sportives.

::
Une visite de contrôle est prévue avec le chirurgien quelques jours après l'intervention, au cours de laquelle il vérifie    l'état de la cicatrisation. Les seins peuvent être un peu gonflés et douloureux au toucher, avec des bleus. Il est    également possible de ressentir une impression de tension, car la peau doit s'adapter à la nouvelle taille du sein. Ces    problèmes peuvent durer pendant 1 mois.

:: Les résultats :
::
Le résultat est immédiat, dès le premier mois, mais il est définitif au bout de 6 à 8 mois lorsque le tissu glandulaire et    le muscle pectoral (en cas d'implantation rétro-musculaire) se sont adaptés à leur nouvelle forme.

::
La contracture capsulaire (coque):

::
La complication la plus courante suite à une augmentation mammaire est la formation éventuelle d'une contracture    capsulaire (dans 1 à 5 pour cent des cas). Comme autour de tout corps étranger, la réaction de l'organisme est de    former progressivement une capsule fibreuse de protection. C'est ce qui se passe autour des implants mammaires de    façon tout à fait normale. Mais, parfois, cette capsule s'épaissit, se raffermit, formant une coque fibreuse plus ou moins    gênante. Cette coque peut apparaître dans un délai de quelques semaines ou de plusieurs années après l'intervention    chirurgicale. Dans ce cas, il faut parfois faire une nouvelle intervention.

::
La durée des prothèses:

::
Les implants mammaires ont une durée de vie limitée (une dizaine d'années). Ils vieilliront et peuvent s'user ou se    rompre suite à un incident (chute, choc). Il est impossible de prédire avec précision la durée de vie de chaque implant.    Le risque de rupture augmente avec l'ancienneté. Un implant rompu doit être extrait et remplacé chirurgicalement.

2-REDUCTION MAMMAIRE
::
La réduction mammaire corrige l’hypertrophie des seins. Cette hypertrophie se définit comme un volume des seins trop    important par rapport à la morphologie de la patiente. Cet excès de volume, et donc de poids, altère l'élasticité des    tissus et finit par entraîner une ptose (chute) des seins.

::
L’hypertrophie mammaire retentit sur la statique vertébrale, entraînant des douleurs de la musculature dorsale.
   La réduction mammaire traite l’hypertrophie, diminue les douleurs (au dos, aux épaules, au cou) et soulage les    problèmes d’irritation sous le sein.

::
Cette intervention peut être effectuée dès la fin de la puberté.

::
Les cicatrices dépendent de la technique utilisée ainsi que du degré d’hypertrophie et du degré de ptose existant.

::
Ainsi nous pourrons avoir soit une cicatrice en "T" inversé en cas de grande hypertrophie et de ptose importante du    sein.

::
Soit une cicatrice péri aréolaire (autour de l’aréole) en cas d’hypertrophie simple sans ptose importante soit une    cicatrice autour de l’aréole et une verticale.

::
L'intervention est réalisée le plus souvent sous anesthésie locale ave et dure entre deux à trois heures.

::
La patiente quitte la clinique le jour même donc pas d’hospitalisation.

::
Cette intervention est habituellement peu douloureuse. Le port d'un soutien-gorge est alors conseillé nuit et jour    pendant un mois puis seulement le jour les mois suivants. Les fils sont retirés à partir du 10éme jour.

::
Dans certains cas, une liposuccion est réalisée pour réduire le volume des seins.

3- LE LIFTING DES SEINS
::
Cette intervention est indiquée pour corriger la ptose mammaire sans hypertrophie.

::
C’est une opération simple, réalisée sous anesthésie locale. Elle peut-être associée à la mise en place de    prothèses    mammaires.

English Version
         
         
Réalisé par : 1NEWLOG        CLINIQUE IRAQI D'ESTHETIQUE 89, Bd IBN SINA CASABLANCA – MAROC Tél. : +212 (0) 522 36 07 71 /+212 (0) 522 36 07 77 E-mail : ccecasa@gmail.com